Notre matériel

Il y a une quinzaine d’année, mon père, Daniel, a essayé un appareil d’un de ses collègues de travail. Puis un ami de mon frère qui prospectait déjà depuis quelques temps avec un XP lui a proposé de venir en détection avec lui. Pris par l’engouement, Daniel, a fini par acheter son premier appareil un SCOPE qu’il utilisera pendant presque 15 ans ! Un appareil simple à utiliser, avec deux boutons Volume et Effet de sol mais qui en petite surface 5 à 8 cm détecte bien un peu tout, clou, boucle de ceinture, petits objets, boutons, pièces… mais les petites cibles sont vite ignorée surtout si l’on augmente l’effet de sol pour discriminer encore plus le fer et/ou si elles sont plus profonde. Et pourtant que de trouvailles ! Que de pièces romaines, gauloises, Louis en tout genre…

Cette année, pour les vacances et aussi pour me faire plaisir et passer plus de temps avec mon père, j’ai décidé dans acquérir un… mais lequel ? Tout d’abord j’ai flashé pour un White’s. Pourquoi ? Parce que je voulais un détecteur avec écran digital qui indique les cibles et cet appareil semble bien différencier les cibles. Puis en parcourant le Web et les vidéos je suis tombé sur les teknetics. Tout d’abord le Teknetics 4000, puis le 6000 puis le 8000… puis le T2. C’est ce dernier que j’ai choisi. Pourquoi ? A cause de sa fréquence de 13KHz, un compromis entre les basses fréquences et les hautes fréquences, ce qui en fait un détecteur polyvalent.

Au début, j’ai eu beaucoup de mal et beaucoup de doute sur l’appareil et puis en le testant pour la première fois sur un terrain que je connaissais bien, dès les premières minutes, j’ai sorti de terre deux billons à 15 cm ! Là ou le SCOPE ne voyait rien… et puis plus loin d’autres pièces… Rassuré par les qualités du T2 par une meilleure maîtrise des réglages et du sons produits par l’appareil.

Ce qui ne peut qu’augmenter l’envie de Daniel de changer d’appareil pour un appareil de nouvelle génération (sans doute plusieurs après son SCOPE). Après une petite négociation entre nous et des encouragements de ma part, nous sommes allés acheter le XP GoldMaxx Power chez M. Billard revendeur de XP dans le 30. Monsieur Billard est très sympathique, très compétent et pédagogue. C’est lui même un passionné qui vit de sa passion et de l’or qu’il trouve en France et ailleurs !

Nous voilà armé pour découvrir le trésor des templiers… enfin l’espoir fait vivre !